today football predictions from the experts uk football betting tips best soccer predictions and betting tips

Résultats de votre recherche

Ça y est, j’achète !

Vous avez trouvé l’appartement de vos rêves ? Bravo !

Quelles sont alors les démarches à entreprendre ?

Vous vous trouvez, à ce moment-là, face à deux possibilités : 

Valérie DecoudunSoit le bien est au juste prix, soit il ne l’est pas…

♦ Si le bien n’est pas au bon prix, vous pouvez demandez au vendeur s’il consentirait à vous vendre son appartement à un prix moindre. On dit que vous faites une offre d’achat. Libre au vendeur d’accepter ou de refuser ou de vous proposer un autre prix. On dit alors que vous entrez dans une période de négociation. Ce temps ne dure guère plus de deux jours habituellement. Le propriétaire ne pouvant pas « bloquer » son bien éternellement pour vous, alors qu’aucune entente ne se fait.

♦ Dans le deuxième cas, le bien est au juste prix, tout le monde est d’accord et vous souhaitez vous engager.

Vous allez maintenant signer un compromis de vente ou une promesse de vente.

Le jour de la signature du compromis, il vous faudra faire un chèque séquestre à l’ordre du notaire. Ce chèque représente habituellement 10 % de la somme du bien acheté mais cela peut être moins en accord avec le vendeur.

Une fois le compromis ou la promesse de vente signé par le vendeur et vous (l’acheteur), vous allez recevoir votre exemplaire par lettre recommandée et vous aurez à compter du lendemain de la première présentation de ce recommandé, 7 jours de réflexion (comme Marilyn), par exemple :  La lettre recommandée arrive chez vous le 11 juin, vous avez donc 7 jours de réflexion à partir du 12 juin soit jusqu’au 18 juin pour vous retirer de cet engagement par lettre recommandée avec AR (cachet de la poste faisant foi). On appelle cela la rétractation.

Mais vous voulez cet appartement donc vous n’avez pas envoyé votre rétractation par lettre recommandée. Il vous faut alors retourner voir votre banquier pour obtenir votre financement. Vous avez habituellement 45 jours maximum pour obtenir d’un organisme financier un accord ou un refus de prêt.

Comme pour tout achat vous pouvez aller voir les conditions d’autres banques, car toutes n’ont pas la même politique intérieure et ne prêtent pas de la même manière. Mais à ce jeu si on n’est pas de la partie on peut vite se noyer. Aussi de nos jours on fait de plus en plus appel à des courtiers qui eux parlent le même langage que votre banquier qui n’a pas toujours su se mettre à votre portée. Le courtier peut être un réel gain de temps et même d’argent.

Tout va bien,  vous avez en poche vos offres de prêts reçues par la banque par lettre recommandée avec accusé de réception. C’est un document de la banque de plusieurs pages avec toutes les conditions de prêt, un échéancier provisoire, les assurances à signer.

Vous avez 11 jours de réflexion à compter du lendemain de la réception de votre lettre. Surtout gardez l’enveloppe car la date sur l’enveloppe fait foi.

Le lendemain des 11 jours vous retournez vos offres de prêt à votre banquier.

Maintenant, dernière ligne droite, direction le notaire.

Que ce soit votre notaire de famille ou celui qui se trouve en bas de chez vous, il vous faut un notaire, impossible de devenir propriétaire en France sans passer par lui.

Avec nos 27 ans d’expérience dans le métier, nous avons rencontré quelques notaires d’une efficacité redoutable !

Mettez-vous en contact avec votre notaire qui, à réception des fonds vous donnera une date de signature pour l’acte définitif.

Et voici le jour « J » tant attendu, après avoir signé l’acte authentique avec votre vendeur, les clefs du bien vous sont remises.

Champagne ! Vous êtes propriétaire !

 

Tu aimes ? tu partages !
  • Nos derniers articles

  • Rechercher un bien

    80,000 € a 500,000 €