today football predictions from the experts uk football betting tips best soccer predictions and betting tips

Résultats de votre recherche

Trucs et astuces pour vendre

Valérie Decoudun, Gérante de Superficies

 

Conseil n° 1 :  Etre au prix du marché

Bien sûr, on ne pourra pas vous empêcher « d’essayer » comme on dit « qui ne tente rien n’a rien » mais vouloir surévaluer son bien n’est pas toujours une très bonne idée.

Nous avons pu observer que, sauf produit d’exception, c’est souvent une perte de temps à vouloir s’obstiner à en demander un prix qui n’est pas raisonnable. L’acheteur est en général bien renseigné sur le prix du marché immobilier quand il effectue une recherche active, et, à part un énorme coup de coeur ou un produit d’exception, il vous fera une offre à un prix réaliste.

Le problème de l’appartement surévalué est qu’il ne déclanchera aucune visite  et, bien sûr, si personne ne vient voir votre appartement, personne ne vous fera une offre, perte de temps, perte d’argent… De plus si votre appartement reste trop longtemps sur les sites spécialisés, les futurs acquéreurs en recherche d’appartement vont penser que ce bien a un défaut puisqu’il ne se vend pas, ils se posent des questions, ils se méfient.

Donc « essayer » un certain prix,  oui, mais ne pas s’entêter. Si au bout d’une semaine l’annonce n’a généré aucune visite il vous faudra envisager de rectifier rapidement votre prix de vente.

Pour connaître la moyenne actuelle des prix au mètre carré sur le secteur Château-Rouge/La Goutte d’Or, rendez-vous sur notre page « Acheter dans la Goutte d’Or »

http://superficies.com/acheter-a-paris-le-quartier-chateau-rouge-la-goutte-dor/

 

Conseil n° 2 : Avoir un dossier complet. 

Le deuxième conseil que l’on pourrait vous donner c’est d’être « prêt », mentalement et matériellement. Vous avez bien pesé le pour et le contre, c’est sûr, vous avez pris votre décision et vous êtes déterminés à vendre donc dans « votre tête », tout va bien. Maintenant ce qui serait parfait pour vendre au plus vite serait d’avoir votre dossier complet sous le bras. Voici la liste des pièces que tout bon agent immobilier vous demandera de produire :


Titre de propriété et Règlement de copropriété :

Original du titre de propriété et l’ensemble de ses annexes possession ;

Le règlement de copropriété et l’état descriptif de division ainsi que les actes les modifiant, s’ils ont été publiés.

Pièces :

Diagnostics obligatoires;

Les procès-verbaux des assemblées générales des trois dernières années;

Les deux dernières convocations d’assemblée générale avec toutes les annexes.

Le carnet d’entretien (s’il existe) que vous fournira le syndic.

Impôts et Charges :

Copie du dernier Avis de Taxes Foncières ;

Les documents relatifs à la situation financière de la copropriété et du copropriétaire vendeur :

– Le montant des charges courantes du budget prévisionnel et des charges hors budget prévisionnel payées par le copropriétaire vendeur au titre des deux exercices comptables précédant la vente ;

– Les sommes pouvant rester dues par le copropriétaire vendeur au syndicat des copropriétaires et les sommes qui seront dues au syndicat par l’acquéreur ;

– L’état global des impayés de charges au sein du syndicat et de la dette vis-à-vis des fournisseurs ;

OU UN PRE ETAT DATE que vous fournira le syndic

Toutes les informations complémentaires qui vous semblent pertinentes (factures de travaux, éventuelle copie du bail, lettre de congé d’un locataire etc…).


Voilà, votre dossier est prêt, maintenant tout peut aller très vite à partir du moment où serez d’accord sur une proposition d’achat, le client a pu consulter tous les documents à l’agence, il est bien informé et lui aussi est prêt à signer un compromis… 

 

Conseil n° 3 : Mettez votre bien en valeur ! 

En mettant votre appartement en valeur vous multipliez les chances de provoquer un coup de coeur.

Ne surchargez pas votre appartement d’objets et de photos personnels, le futur acquéreur aura du mal à se projeter dans des murs trop « habités ». Lorsque des visites sont prévues, ouvrez vos rideaux, laissez entrer la lumière, rangez vos affaires, un appartement bien rangé et clair parait toujours plus grand, le client sera plus à l’aise et pourra mieux circuler dans les lieux, il ne se sentira pas confiné.

Il est vrai que, plus l’appartement est encombré, plus l’effort d’imagination du client pour se « voir dedans » est intense.

Bon, si vous êtes très courageux, vous pouvez toujours remettre un petit coup de blanc sur les murs sales, mais en général, sachez qu’il n’est pas utile de se lancer dans de grands travaux de décoration avant de vendre, les acquéreurs préfèrent bien souvent refaire les choses à leurs goûts. 

Conseil n° 4 « En tant que propriétaire, ne pas être présent lors des visites »

Ce conseil va peut-être vous paraitre bizarre mais croyez-en notre vieille expérience, il est préférable de ne pas être présent dans votre logement lorsque l’agent immobilier effectue une visite avec son client.

Pouquoi ? qu’est-ce que cela change ? eh bien nous avons remarqué que lorsque le propriétaire est là, la visite est toujours écourtée. En effet le client ressent une gêne, il ne visite plus un appartement, il fait une intrusion chez quelqu’un. Il se sent moins à l’aise, a peur de déranger, etc.

Nous n’avons pas le souvenir, depuis des dizaines d’années, d’avoir eu une offre après une visite d’appartement dans lequel le propriétaire était présent.

Une autre raison est que, un moment ou à un autre le client posera une question directement au propriétaire au lieu de s’adresser à l’agent immobilier. N’oubliez pas que l’agent a été mandaté par vous pour répondre de manière objective à toutes les questions du client, sans charges émotionnelles ou affectives par rapport à l’appartement…

Conseil n° 5 : Facilitez les visites !

Toujours dans l’optique de vendre votre appartement dans les meilleurs délais, Il est important que votre appartement soit accessible à tous moments et de manière simple.

Un client pousse la porte de l’agence, nous donne ses critères de recherche et c’est votre appartement qui correspond ! Nous lui en parlons, il est enthousiaste et veut le voir le plus rapidement possible. Nous lui disons que nous pouvons l’emmener tout de suite, oh joie !

Si la visite n’est possible que le lendemain ou la semaine suivante, le temps de récupérer les clefs « on ne sais où », l’enthousiasme ne sera plus au rendez-vous… Il aura le temps de visiter d’autres appartements entre temps, bref…

L’expérience nous a montré que la lenteur n’est jamais notre alliée..

Donc n’hésitez pas à nous confier une clef de votre appartement, laissez-nous la possibilité de visiter votre appartement à toute heure de la journée, dans le mesure du possible ne soyez pas présent au moment des visite (voir notre conseil n° 4), ne multipliez pas les agences* en ne fournissant qu’un seul jeu de clefs pour toutes les agences qui devront se courir après…

Clefs* ce sujet fera l’objet d’un nouveau conseil que nous mettrons en ligne prochainement.

Nous avons besoin d’être réactifs et pour cela nous avons besoin de toute votre bonne coopération.

Nota bene : Dans le cas où le propriétaire vend avec un locataire en place, la loi demande au locataire de laisser visiter les lieux deux heures par jours pendant les jours ouvrables : l’horaire de visite est défini par accord entre les parties ; à défaut d’accord, les visites ont lieu entre 17h et 19h.

Tu aimes ? tu partages !
  • Nos derniers articles

  • Rechercher un bien

    80,000 € a 500,000 €